lundi 24 juillet 2017

Shikanono, l'Enfant du Cerf - Lian Hearn


Laissé pour mort dans la montagne, le jeune Shikanoko trouve refuge chez un sorcier qui lui fabrique un masque aux immenses pouvoirs magiques. Il devient "l'Enfant du Cerf". Il parlera aux fantômes et aux esprits protecteurs, il apprendra des hommes et des femmes les plus puissants, il connaîtra le raffinement, l'amour et les sentiments les plus purs, mais aussi la bestialité, la cruauté et les machinations politiques...

xxx

Petite merveille que ce livre. Premier tome de la nouvelle saga préquel du Clan des Otori, L'Enfant du Cerf nous entraîne au coeur du Japon médiéval. Style léger, plume agréable à lire, descriptions faisant rêver, Lian Hearn nous entraîne avec une main de maître dans une aventure pleine de complots et rebondissements.

C'est avec plaisir que j'ai retrouvé un univers presque familier. Non pas celui du Clan des Otori, que je n'ai jamais lu, mais cette fantasy nippone qui a une ambiance vraiment particulière. J'avais adoré La Trilogie de l'Empire de Raymond E. Feist et Janny Wurts et j'ai eu le sentiment de retourner dans le même monde.
Bien sûr, il n'en est rien, mais quand on n'est peu adepte de la culture japonaise comme moi, ça prête à comparaison.

On suit donc l'histoire de Shika au milieu de conflits politiques, meurtres et retournements de situation. Si la plume est vraiment agréable, ce livre n'en reste pas un tome d'introduction, et il a eu du mal à me captiver vraiment. Il manque quelque chose à l'histoire : un souffle de vie, un attachement réel aux personnages. Je l'ai survolé sans vraiment entrer dans l'univers.
Un premier tome très prometteur, mais loin d'être un coup de coeur.

Par contre, j'ai totalement flashé sur la magnifique édition, que ce soit celle du tome 1 seul, ou le rendu qu'auront les quatre tomes une fois la collection complétée !! Je trouve que là dessus l'éditeur, Gallimard, a fait des merveilles en conservant la couverture d'origine. Ca en fait un des plus beaux romans jeunesse de ma bibliothèque.

2 commentaires:

  1. lian Hearn fait partie des auteurs que je compte lire! J'ai tant entendu pareler du clan Otori...
    Alors même s'il est jeunesse je me demande si je ne vais pas attaquer par celui-ci!

    RépondreSupprimer
  2. Sur l'image, ça rend effectivement magnifique ! Ça me rappelle que je devrais relire le Clan des Otoris, je ne m'en souviens plus :/

    RépondreSupprimer