jeudi 3 août 2017

Shikanoko, la Princesse de l'Automne - Lian Hearn


Le masque de Shikanoko est brisé. Il retourne chez le sorcier de la montagne. Malgré les catastrophes et la bataille pour le trône du lotus, il espère retrouver Akihime, la princesse de l'automne, et l'enfant empereur.

xxx

A peine le premier tome terminé, je me suis jetée sur la suite. Pourtant je n'avais pas eu beaucoup de mal à lâcher le livre jusqu'ici, je ne l'ai pas trouvé addictif du tout, mais quelque chose dans l'ambiance m'empêchait de passer à un autre livre (pourtant j'ai des lectures bien plus urgentes !).

Dans ce deuxième tome, l'histoire se densifie, les personnages prennent du caractère et les mystères s'accumulent. On commence à comprendre la complexité de l'intrigue, alors qu'elle est pourtant amenée et décrite avec simplicité. On n'est plus dans la mise en place mais dans le coeur de l'action.

Même si ce livre est étiqueté "jeunesse", je continue à trouver qu'il n'en est pas vraiment. Le style permet d'aborder avec détachement des sujets qui ne le sont pas vraiment, mais ce n'est pas pour autant abordable pour tous les adolescents. 
D'un autre côté, j'ai lu de nombreux livres où un style trop simple m'empêchait de me projeter et d'être empathique envers les personnages, mais ici, et c'est là tout le talent de l'auteur, ce n'est pas le cas. Sa plume va à l'essentiel, sans être légère pour autant. Elle est comme inexistante, sans style, sans saveur, sans humour. On ne sent pas du tout la marque de l'auteur, ou celle d'un narrateur. On n'a que le nécessaire à l'histoire. Je ne sais pas par quel moyen elle y parvient, mais ça ajoute une qualité indéniable à cette oeuvre.

J'attends vivement la suite pour me faire un avis général sur cette série, mais pour l'instant elle ne fait que grandir dans mon estime.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire